Seascape Island Apothecary : coup de coeur ou déception ?

S’il y a bien quelque chose que j’adore depuis que je me suis lancée dans la création du blog, c’est le fait de tester des nouveaux produits afin de vous proposer de nouvelle revues. Avant le blog, je changeais très rarement mes routines beauté et capillaires. Je dois aussi avouer qu’à cette époque pas si lointaine, je regardais très peu la composition de mes soins cosmétiques. Depuis que je blog, j’ai envie de découvrir de nouveaux produits et marques et de vous les partager ici. C’est pourquoi aujourd’hui, je vous écris cet article sur la marque Seascape Island Apothecary. Etant moi-même tombée dessus par hasard, je parie que vous ne connaissez pas. Non ?

Seascpae Island Apothecary // routine capillaire // avis blog Mangue Poudrée

C’est sur le site de Love Lula que j’ai découvert la marque Seascape Island Apothecary. J’hésitais alors entre racheter mon shampooing favori à la menthe verte de John Masters Organics ou changer et tester une autre gamme ou marque. Je dois avouer que lors de mes recherches, le packaging de la gamme revive de Seascape Island Apothecary m’a énormément tapé dans l’oeil. D’ailleurs, cette gamme tombait à pic, j’avais envie d’apporter un peu de soleil et de couleurs dans mon quotidien. Alors, bonne ou mauvaise idée de choisir sa routine capillaire en fonction de packaging ?

 

La composition des produits

Honte à moi, il faut que je vous avoue que je n’ai pas du tout regardé la composition des produits de la gamme revive de Seascape Island Apothecary lorsque j’ai passé commande. Ayant commandé sur l’e-shop anglais Love Lula que je vous avais présenté dans cet article, réputé pour sa sélection de produits bios et naturels, j’ai fait confiance. J’ai donc zappé l’étape de décryptage de la liste INCI. Erreur n°1.

Néanmoins, j’ai quand même pris la peine de découvrir la marque Seascape Island Apothecary sur leur site internet. J’étais ravie de découvrir que la marque proposait des soins cosmétiques élaborés à partir d’huiles essentielles. C’est d’ailleurs l’un de leurs mantras que l’on peut apercevoir un peu partout sur leur site internet et leurs emballages. Les soins sont également fabriqués sans silicones, parabènes, SLS, pétroleum, colorants et parfums artificiels. Ils sont creulty free, c’est-à-dire non testés sur les animaux, et conviennent aux végétariens/végétaliens. Jusque-là, que des points positifs. C’est pour cela que je ne me suis pas attardée à décrypter la composition des produits avant de commander. Erreur n°2.

En lisant ces quelques lignes, vous devez bien vous douter qu’il y a anguille sous roche. Mes deux erreurs précitées vous feront également comprendre qu’il y a quelque chose qui me déplait dans la composition. En effet, j’ai toujours du mal à comprendre pourquoi les marques s’entêtent-elles à élaborer des soins à base d’ingrédients naturels et à en vanter les mérites, si c’est pour ajouter dedans de nombreux produits chimiques. Surtout s’il s’agit de produits chimiques controversés !

 

Seascape Island Apothecary // Shampooing revive // Blog Mangue Poudrée

 

J’ai passé les liste INCI de ces deux produits sur le site La vérité sur les cosmétiques. Je vous recommande d’ailleurs ce site si vous vous intéressez de près ou de loin à la composition des soins cosmétiques. Avec toutes les belles promesses de la marques, vous comprendrez mon étonnement lorsque j’ai découvert que cette routine est composée d’ingrédients chimiques plus que controversés ! On y retrouve ainsi des tensioactifs irritants, des conservateurs et un ammonium quaternaire (un substitut de silicones, mais on n’est pas dupe). Quelle déception pour ma part, moi qui essaie de privilégier les soins les plus cleans et naturels possibles. Mais comme on dit, c’est de nos erreurs que l’on apprend 😉

 

La composition complète du shampooing

Aqua, Ammonium Lauryl Sulfate, Cocamidopropyl Betaine, Cocamide DEA, Sodium Chloride, Hydrolysed Wheat Protein, Limonene, Citrus Aurantium Bergamia Fruit Oil, Glycerin, Linalool, Allantoin, Citric Acid, Panthenol, Rosmarinus Officinalis Leaf Oil, Triethylene Glycol, Benzyl Alcohol, Propylene Glycol, Magnesium Nitrate, Magnesium Chloride, Methylchloroisothiazolinone, Methylisothiazolinone.

 

La composition complète de l’après-shampooing

Aqua, Cetyl Alcohol, Stearyl Alcohol, Cetrimonium Chloride, Phenoxyethanol, Glyceryl Stearate, Panthenol, Vitis Vinifera Seed Oil, Citrus Aurantium Bergamia Fruit Oil, Limonene, Disodium EDTA, Ethylhexylglycerin, Linalool, Rosmarinus Officinalis Leaf Oil, Citric Acid.

 

Les packagings

Comme je vous l’ai dit un peu plus haut, j’ai eu un véritable coup de coeur pour les packagings. Avouez qu’ils sont quand même hyper jolis et colorés, non ? C’est très frais et vitaminé. Vous savez que j’adore apporter un peu de pep’s dans ma salle de bain. J’adore également les dessins d’hippocampes sur les bouteilles. J’ai toujours adoré ces petits poissons originaux, pour vous dire à quel point j’ai eu un coup de coeur.

Néanmoins, je regrette un peu que la marque ait décidé d’un conditionnement de 300ml. Ce n’est pas très pratique à prendre en main. Mais ça, c’est mon avis personnel. Qu’en pensez-vous ?

 

Seascape Island Apothecary // Après-shampooing revive // Blog Mangue Poudrée

 

Les textures et l’odeur

C’est à ce moment là que mon article se complique un peu plus. La texture du shampooing est plutôt classique, assez liquide. Par contre, j’ai un gros, mais vraiment gros problème avec l’odeur du shampooing. Les premières fois, je n’ai pas eu de soucis. Il y avait une petite odeur d’huiles essentielles non dérageante. Mais depuis quelque temps, je trouve que c’est plus une odeur de soufre qui se fait sentir. Je ne sais pas trop comment la décrire. Mais ce qui est sûr, c’est que je n’aime pas du tout. D’ailleurs, cette odeur me donne des maux de tête et un peu la nausée. J’ai essayé à plusieurs reprises mais rien à faire. Je ne supporte plus ce shampooing. Si vous avez déjà utilisé ce shampooing, avez-vous eu le même problème ? C’est vraiment dommage lorsque l’on sait que je n’ai même pas utilisé un quart de la bouteille.

L’après-shampooing est également assez liquide. J’ai une préférence pour les formulations un peu plus crémeuses car ça évite d’en faire tomber lorsqu’on l’applique sur les longueurs. On retrouve également une forte odeur d’huiles essentielles et l’on reconnaît facilement le romarin. Ce n’est pas plus dérangeant que ça et bizarrement, je supporte bien l’odeur.

 

L’application et le résultat

Le shampooing ayant une texture assez liquide, il se répartit aisément sur l’ensemble du cuir chevelu et mousse bien (merci le tensioactif !). J’apprécie qu’il se rince facilement, sans laisser les cheveux tout emmêlés. Et forte heureusement quand le shampoing me file une nausée et un mal de tête, j’apprécie de ne pas passer 10 minutes à enlever toute la mousse !

L’après-shampooing se répartit et se rince également plutôt bien. Il laisse mes cheveux démêlés et plutôt doux. Néanmoins, je n’apprécie pas forcément cette routine capillaire. Déjà parce que j’ai un gros souci avec l’odeur du shampooing. Mais également car je ne trouve pas mes cheveux en meilleure santé. Je suis quand même déçue de la gamme revive de revive de Seascape Island Apothecary et je vais éviter de sortir des sentiers battus pendant un moment 🙂

 

Le prix

Le shampooing et l’après-shampooing sont vendus 16£ chacun, soit 32£ la gamme complète. Selon le cours de l’euro, il faudra compter environ 36,20 euros pour un shampoing de 300ml et un après-shampooing de 300ml. C’est dans le budget que j’utilise habituellement pour acheter ma routine dans des marques telles que John Masters Organics. Mais c’est trop cher lorsque l’on est déçue par un produit ! Débourser 18 euros dans un shampooing qui me donne des hauts le coeur, plus jamais. C’est dans ces moments-là que je me dis que c’est quand même top de pouvoir sentir et tester ses cosmétiques en boutique avant de les acheter. Qu’en-pensez-vous ?

Où les acheter ? Shampooing revive | Après-shampooing

 

Et vous, connaissez-vous la marque Seascape ? Quelle routine capillaire utilisez-vous en ce moment ?

2 Commentaires

  1. 25 mars 2018 / 10 h 17 min

    Je craque pour les packagings, c’est dommage que l’odeur ne soit pas agréable.
    Je découvre la marque grâce à ta revue,

    • 2 avril 2018 / 9 h 59 min

      Coucou Nina !

      Je suis contente de t’avoir fait découvrir une nouvelle marque 🙂

      Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *