Conquise par Le vendangeoir et son “menu desserts”

L’un de mes petits plaisirs dans la vie ? Les desserts. J’aime tellement ça que lorsque nous nous rendons dans une pâtisserie et que je n’arrive pas à porter mon choix sur un, je prends les deux qui me font de l’oeil. Eh oui, les goûters sont toujours très gourmands chez moi. Imaginez donc ma joie, lorsque j’ai découvert que le restaurant Le Vendangeoir à Vertus organisait chaque année une “soirée desserts” dont le menu est entièrement composé de desserts. Le rêve, n’est-ce pas ?

Cet été, nous avions déjeuné au Vendangeoir et nous nous étions régalés. Bien que le restaurant soit situé à Vertus (à 55 minutes de Reims environ), il vaut sa petite heure de route. Tout était parfait : des amuse-bouches aux desserts. Et les desserts, parlons-en ! Kaori Akazawa, la pâtissière, avait réussi à me faire aimer un dessert à base de chocolat. Un première ! Moi qui trouve toujours que les desserts au chocolat sont trop lourds et/ou écœurants.

Mi-novembre, Le Vendangeoir nous annonçait sur sa page Facebook deux grandes nouvelles. La première : deux nouvelles soirées desserts étaient organisées les 6 et 7 décembre 2018. La seconde était une mauvaise nouvelle puisque le restaurant fermera ses portes au 31 décembre 2018. Les propriétaires ont en effet d’autres projets pour 2019. Quelle déception ! Heureusement que la soirée desserts était là pour nous remonter le moral.

Le-Vendangeoir-Vertus-Bonnes-adresses-à-Reims-Blog-Mangue-Poudrée-Blog-beauté-Lifestyle-12

Voir l’article

Joseph bar à manger

L’un de mes petits plaisirs favoris lorsque nous sortons en amoureux ou entre amis, c’est de grignoter quelques tapas. Ma passion tapas dépasse même celle pour les bons petits restaurants. Je sais déjà que je vais adorer notre voyage de décembre à Venise qui a fait des cicchetis sa spécialité (les cicchetis sont des tapas vénitiens). Avez-vous vu comment j’annonce l’air de rien notre prochaine escapade ? Tout ça pour vous dire de rester à l’affût, de nouvelles adresses vont arriver sur le blog avant la fin de l’année 😉 Sinon, pour revenir à nos moutons, je vais vous parler aujourd’hui de Joseph bar à manger, le spot parfait pour sortir et qui a rejoint mon carnet des bonnes adresses.

Joseph n’est pas nouveau et tout le monde parle déjà de cette adresse. D’ailleurs, si vous êtes rémoises, je suis certaine que vous connaissez déjà, ou du moins, que vous en avez déjà entendu parler au moins une fois. Dès que j’interroge mon entourage, deux adresses reviennent automatiquement, Joseph en fait partie. Même si j’ai mes petites adresses fétiches, j’ai finit par y déroger. Eh oui, il fallait bien que je découvre ce fameux bar à manger. Je vous le présente ? Allez, on y va 🙂

Joseph Bar à manger - bonnes adresses Reims - Blog Mangue Poudrée - blog beauté, mode et lifestyle 03

Voir l’article

Boco : quand les chefs mettent les petits plats dans les bocaux

En décembre dernier, j’ai eu l’occasion de participer à un événement organisé par Boco dans le but de découvrir ce nouveau concept de restauration, à la fois innovant et intriguant. En effet, Boco a pris le parti de proposer une toute nouvelle forme de restauration qui soit saine et rapide. Jusque-là, rien d’étonnant me me direz-vous. On voit de plus en plus de bars à manger s’ouvrir et prenant le parti du sain (notamment sur Paris). Mais Boco a su dénicher un concept encore plus innovant. Alors, prêts à en savoir un peu plus ?

Boco Reims

Mais qu’est-ce qu’a Boco de plus que les autres ?

Tout d’abord, il faut savoir que Boco a été créé par Vincent et Simon Ferniot en 2010 (déjà !), avec le projet ambitieux de proposer des plats élaborés par des chefs étoilés à un prix juste. En effet, l’ensemble des plats de la carte ont été élaborés par les chefs de la bande à Boco (comme ils aiment se surnommer). A l’heure actuelle, la bande à Boco est composée de 14 chefs dont 8 étoilés. L’objectif principal de Boco et des chefs, c’est de proposer du bon et du sain. Alors on dit bonjour aux petits plats gastronomiques à prix abordable, et bye bye aux plats qui baignent dans l’huile et qualitativement pauvre.

 

Voir l’article

Week-end médiéval à Reims avec les Fêtes Johanniques

S’il y a bien une animation, une activité que j’affectionne tout particulièrement à Reims ce sont les Fêtes Johanniques ! Vous connaissez ? Non ? Eh bien moi aussi je ne connaissais pas du tout avant de venir vivre à Reims. Je les ai découvertes un peu par hasard, un week-end en me promenant en ville.

Vous allez me dire : Les Fêtes Johanniques, késako ? Chaque année, la ville de Reims commémore le sacre de Charles VII soutenu par Jeanne d’Arc, qui a eu lieu le 17 Juillet 1429 à la Cathédrale de Reims. Pour rappel, le sacre de Charles VII a permis de restaurer la paix et l’autorité royale dans un pays qui était alors enclin à la guerre civile.

Ainsi, la ville organise aux abords de la Cathédrale un petit village médiéval dans lequel participent pas moins de 110 artisans et camelots revêtus de costumes d’époques. Le week-end est entièrement dédié à cette période médiévale : animations, goûters, objets médiévaux… De quoi faire le bonheur de tous les adeptes de cette période (et même de ceux qui n’apprécient pas forcément).

Fêtes Johanniques 6

Source photo : Reims.fr

En 2017, avec le renforcement du plan vigipirate, le village médiéval a un peu évolué. Désormais, vous pourrez retrouver les artisans uniquement dans la rue Robert de Courcy (un des côtés de la Cathédrale), le Cours Anatole France (derrière la Cathédrale), et un chouya dans quelques rues annexes. Bref, pour les connaisseurs, le marché médiéval a bien diminué et son nombre d’artisans également.

Malgré que je sois un peu déçue cette année, pour moi les Fêtes Johanniques restent un incontournable à faire au moins une fois.

Voir l’article

Bonnes adresses rémoises : La Trattoria

Bonjour à tous ! Aujourd’hui j’ai envie de partager avec vous l’une des mes adresses préférées sur Reims : La Trattoria. C’est l’un des premiers restaurants que j’ai testé quand je suis arrivée sur Reims, et j’y retourne, encore et encore. La Trattoria fait partie des quelques (rares) restaurants dans lesquels je n’ai jamais été déçue. Ici, tout est bon et tout est beau (oui car j’aime quand mon plat est bien présenté).

[MES BONNES ADRESSES RÉMOISES] La Trattoria

Voir l’article